Des hybrides chez les cétacés ? 👀

Différentes études montrent qu’il existe plusieurs cas d’hybridations entre différentes espèces de cétacés 🐬. Les cas d’hybridation sont rares chez les vertébrés et peuvent amener à la création de nouvelles espèces

 

Chez les cétacés plusieurs cas ont été identifiés, majoritairement, les hybrides ne sont pas fertiles et ne peuvent pas donner naissance à des jeunes.

Un cas d’hybridation a bien été étudié entre la baleine bleue et le rorqual commun. Les premières observations d’hybrides de ces deux espèces ont été signalées dès les années 90. Les scientifiques pensaient à l’époque que les hybrides ne pouvaient pas survivre jusqu’à l’âge adulte et encore moins se reproduire. Pourtant, quelques observations de rorquals hybrides ont été signalées au cours des dernières années 📚. 

Une étude publiée en 2020 a mis en évidence un individu issu d’une femelle hybride et d’un mâle rorqual commun. Ce qui laisse penser que certains hybrides femelles semblent être en capacité de se reproduire. 

 

Cela peut poser des problèmes de conservation pour certaines espèces, comme la baleine bleue dont les populations sont plus petites que celles du rorqual commun. L’hybridation pourrait voir le patrimoine génétique de la baleine bleue diminuer, ce qui poserait problème au niveau du rétablissement des populations.

 

D’autres cas d’hybridation ont été également observés entre un narval et un béluga, dont le crâne fut trouvé par un scientifique au Groenland; ou entre différentes espèces de dauphins. 

 

Il est souvent compliqué de distinguer un hybride morphologiquement, les études génétiques sont donc très utiles afin de mettre en évidence ces hybridations ! 

 

Pour en savoir plus sur l’hybridation des rorqual commun et baleine bleu : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/eva.13091

 

NB : la photo de l’onglet ne représente pas un hybride mais un rorqual commun. 

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Nos autres articles